Le prix de consolation


Brésil 1 – 2 Hollande

On peut douter de l’utilité de cette « petite finale » qui ne donne droit qu’à une futile 3ème place. Surtout quand le pays hôte s’est écroulé devant le monde entier, humilié, et que pour des raisons plus protocolaires que sportives, il doit remettre le couvert quelques jours après. Un match logiquement perdus – mais comment se relever après avoir encaissé un cinglant 7 – 1 en 1/2 finale ? – face à des hollandais qui ont tout juste fait le job. En marquant les 2 premiers buts, les hollandais ont plus ou moins assuré le résultat et même si Bernard trouvait la faille de la tête à l’heure de jeu, ce but brésilien ressemblait plus à un « coup » qu’à l’aboutissement d’une quelconque domination. La coupe du monde prend définitivement fin pour cette équipe du Brésil, largement surestimée, privée de médaille – même en chocolat – et qui doit maintenant reconstruire si elle veut exister dans le football moderne.

 

Publicités