l’Allemagne qui gagne à la fin


Brésil 0 – 2 Allemagne

Dans un match fermé, le Brésil n’a pu que montrer ses limites. En Attaque sans la vitesse et la virtuosité de Neymar, la formation de Felipao Scolari était sans saveur, sans inspiration. En défense, sans l’expérience et le sens de l’anticipation de Thiago Silva, le brésil s’est fait piéger une fois par mi-temps par une formation Allemande sûr de ses forces. Bloquant parfaitement le jeu, les allemands ont su mené leur contre à bien et prendre l’avantage pour ne plus jamais le lâcher. Le Brésil est mort à petit feu dans un match qui a fait briller les absents.

Publicités