Entretien : Jamey Stegmaier 2ème Partie. (VF)


Facebook-Jamey
Jamey Stegmaier est l’auteur d’Euphoria – Build A Better Dystopia et de Viticulture. 2 jeux qui se sont fait remarquer sur Kickstarter ces 2 dernières années. En exclusivité pour GeekMate, il a accepté de répondre par mail à mes questions.
Ceci est la deuxième partie de l’entretien. Vous pouvez lire la 1ere partie de l’entretien ici.

GM : De mon point de vue, le tunnel Euphorian devrait être jaune et le carré qui accueille l’ouvrier en rouge. Mais tu as inversé les couleurs. Est ce qu’il y a une bonne raison à cela ? Je te demande ça parce que 2 de mes amis l’ont confondu avec le tunnel Wastelander à cause de cela.
JS : Oui. C’est à cause de la conception artistique. Pour que le tunnel Euphorian ressorte bien, il fallait qu’il soit rouge. Et ce rouge peut se confondre avec la piste d’allégeance des Wastelander. Normalement il aurait du être jaune effectivement. C’est une bonne leçon pour moi : avoir un graphiste qui bosse les spécifications du plateau avant de demander à un artiste de faire l’habillage. Je l’ai fait dans le mauvais sens ce coup çi. J’ai fait la conception du jeu, commander l’habillage artistique et seulement après, j’ai demandé a mon graphiste d’incorporer les éléments du jeu. C’est clairement la mauvaise manière de faire.

image-261924-full

GM : C’est bien ce que je pensais. C’est classique dans le jeu vidéo (je travaille dans le jeu vidéo), nous voulons tellement avoir un jeu magnifique que parfois nous oublions les éléments essentielles que sont la compréhension, la lisibilité, des choses comme ça.
Les dilemmes éthiques sont totalement compréhensible au niveau du thème, mais au niveau mécanique, ca ne semble pas aussi réussi. Le choix n’est pas très engageant. Qu’est ce que tu en penses ? Qu’est ce qui a guidé tes choix pour les dilemmes éthiques ?
JS : C’est un peu trompeur parce que ce qui apparaît comme LE choix n’est pas vraiment le choix. Le choix que tu penses avoir c’est « placer une étoile » ou « Piocher un nouveau spécialiste ». Mais le vrai choix que tu as serait plutôt « Quand vas tu jouer ton dilemme éthique? » Est ce que tu te concentre dessus tôt dans la partie ou est ce que tu le gardes comme réflexion pour la fin de la partie ?
Voici mon conseil stratégique : pioche des artefacts pour pouvoir jouer ton dilemme tôt dans le jeu, mais garde tes cartes pour lorsqu’un marché va être construit. Il peut survenir un tour ou tu as besoin de faire quelque chose mais un de tes ouvriers est sur un marché en construction et tu ne veux pas le déplacer, c’est le moment ou tu ne devrais rien faire avec tes ouvriers et à la place jouer ton dilemme éthique.

GM : Je comprends. C’est le genre de cas ou le thème est presque trop fort pour le jeu.
Nous pouvons trouver 48 spécialistes dans une boite d’Euphoria. Tous ont un pouvoir différent sur le jeu. Toutes mes parties se sont finis avec quelqu’un qui disait au vainqueur : « Okay, t’as gagné mais ton pouvoir était vraiment très fort ». heureusement, ce n’était jamais le même pouvoir et souvent, un pouvoir que l’on n’avait jamais vu avant battait un pouvoir que l’on considérait comme très fort. Ce qui me fait penser que finalement le jeu a l’air assez bien équilibré. Mais n’est ce pas un gros risque pour l’équilibre du jeu ? Je veux dire, comment équilibrer 48 pouvoirs différents ?

JS : C’est très difficile, peut être même impossible quand tu as tant de pouvoirs différents. Il y a beaucoup de variétés dans ces cartes spécialistes. En fait, même après avoir joué des centaines de parties, j’ai toujours beaucoup de plaisir à essayer de trouver la meilleure combinaison de spécialistes lors de mon choix initial. Quelle carte est la meilleure pour le début de partie ? Quelle carte est la bonne pour la fin de partie ?
Avoir des pouvoirs aussi variables dans un jeu est un gros risque. C’est pour cela que je pense que c’est déterminant qu’un joueur puisse choisir ses spécialistes de plusieurs manières différentes (Note de GeekMate : une variante propose de drafter ses spécialistes au lieu de les distribuer de la pioche à l’aveugle). C’est aussi pourquoi il y a un second choix pour activer un spécialiste en premier. Ainsi, si un joueur veut essayer un spécialiste qui ne semble pas si fort, mais qu’il veut construire une stratégie autour pour voir si ça peut le mener à la victoire, il peut essayer. De toute façon, le jeu ne dure qu’une heure. Avoir des spécialistes avec des pouvoirs aussi variables ne fonctionnerait pas dans un jeu qui dure 4 heures.
GM : Mes parties duraient plutôt 1h30 avec 5 joueurs mais je suis d’accord avec toi.

(A Suivre…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s