Chronique : 8 Minute Empire Legends (de Ryan Laukat)


image

Dans un monde peuplé de créatures de légende, les armées d’empires assoiffées de pouvoir tente de prendre possession des différentes régions par la force. Dans le même temps, les sages s’emparent des reliques magiques qui pourraient leur donner un avantage décisif dans la bataille finale.
image

Le Gameplay.
8 Minute Empire Legends est un jeu de conquête des plus malins. Oublier les durées de partie qui avoisinent les 3 heures. Ici, l’auteur s’engage à ce que la durée du jeu ne dépasse pas les 15 minutes ! On pourrait presque croire qu’il s’agit d’un jeu apéro mais dans les faits, le jeu propose des choix tellement tendus qu’on est loin de l’ambiance bonne enfant de ce type de jeux.
Le jeu se joue en 8 tours (à 4 joueurs, un peu plus à moins) seulement. A chaque tour, vous allez devoir acheter une carte. Les cartes sont disposées selon l’ordre de la pioche sur un marché ou les cartes les plus à gauche sont les moins chères et les plus à droite sont les plus chères. Ces cartes vous offrent un pouvoir pour le reste de la partie et une action à jouer immédiatement sur le plateau. L’argent étant fortement limité, vous allez devoir faire des choix drastiques.
Les actions sont simples, déplacer des pions pour conquérir des régions, installer des villes dans vos régions clef, faire appel à des renforts qui viendront renforcer vos villes dans un premier temps. Conquérir une région se fait simplement en ayant une majorité de pion dans cette région. Simple.
Les pouvoirs eux, vont vous motiver à acheter certaines cartes qui vont bien ensemble, ou faciliter vos futures déplacements ou vos futures renforts. Là aussi, simple… Et pourtant.

image

Le Feeling.
Essayer constamment d’avoir les meilleures positions sur le plateau et la meilleure collection de cartes avec soi, tout en gérant sa réserve d’or risque de provoquer de nombreux calculs en seulement quelques minutes. C’est quasiment un dilemme à chaque tour qui vous attend. La fluidité du tour est tel que vous aurez à peine le temps de prendre votre nouvelle carte, que déjà, vous devez vous replonger dans une réflexion intense afin d’élire votre prochaine acquisition. Une fois les cartes acquises, toutes les actions que vous allez faire sur le plateau sont toutes aussi décisives. Le jeu va tout le temps à l’essentiel avec une pertinence complètement folle.
Les parties étant relativement courtes, 8MEL a aussi l’avantage de vous décomplexer vis à vis de vos éventuelles erreurs. Je me suis trompé ? Et bien ce n’est pas grave, je ferais mieux la prochaine fois… Et la prochaine fois, c’est maintenant !

La Modularité.
Pour ne rien vous cacher, 8MEL est la suite « stand alone » de 8 Minute Empire (qui vient de sortir sous le nom 8 Minutes Pour Un Empire chez Iello en France). Suite aux succès de son premier jeu, l’auteur Ryan Laukat est reparti sur les bases solides de son jeu pour en offrir une version largement améliorée. D’abord, il y a l’idée d’offrir des tuiles qui s’assemblent pour former un plateau de jeu, plutôt qu’un plateau de jeu rigide et toujours identiques. De plus, de nombreuses régions, proposent des petits effets particuliers qui leur donnent un intérêt supplémentaire. Et puis de nombreuses variations de règles et d’éléments de jeux additionnels sont disponibles permettant aux plus acharnés de pousser le bouchon de plus en plus loin. Les cartes leaders par exemple vous offre une petite aptitude qui s’applique durant toute la partie. Cette modularité fait de 8MEL un jeu des plus modernes, s’il ne l’était pas déjà de par ces mécaniques brillantes.

image


Conclusion.
Avec tout ça, je pense que vous avez compris qu’il s’agit d’un excellent jeu. Et s’il y a un aspect dont je n’ai pas parlé et qui pourtant mérite un petit mot, c’est l’aspect graphique en général qui s’avère très bon. 8MEL s’adresse aux plus passionnés d’entre vous car il peut vous permettre de pousser la réflexion très loin, mais il s’adresse aussi à des joueurs plus occasionnels qui trouveront là un excellent moyen de passer un cap sans se faire peur pour autant. Quand à moi, mes rêves de gloire s’éloignent toujours un peu plus…Encore une excellente idée dont je ne suis pas l’auteur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s